La mort à domicile financée par le Conseil Régional

Publié le par PMF ARGENTEUIL

Le Conseil Régional d’Île de France, vient de contribuer (avec vos impôts !) à hauteur de
21.936 euros, à l’organisation d’un colloque à la Sorbonne le 8 mars 2008 intitulé :

 

« L’IVG à la maison : un choix et un progrès pour la santé des femmes ? ».

Au quotidien, l’IVG (Interruption volontaire de grossesse) à domicile est pratiqué par un médecin de ville, venant faire prendre une pilule abortive (entre le moment réservé à la vaisselle et celui accordé au Téléachat ?), pour peu que l’enfant, à naître, n’ait pas plus de 5 semaines.

 

Cette pratique, légalisée en 2004, tend donc à banaliser un peu plus cet acte auprès des femmes.  Et cela, alors que tous les démographes de France nous annoncent, dans le même temps, le déclin persistant du nombre d’actifs pour financer les futures pensions des retraités, eux étant par contre ... de plus en plus nombreux.

 

Il n’est pas honteux de penser que ces fonds publics auraient été bien mieux utilisés si ils avaient servi à mener des actions, visant à redonner aux gens le goût et les moyens de transmettre la vie, plutôt que la mort !

Mais bon, sans doute faudra t-il attendre que des élus PMF prennent place au Conseil Régional d’IDF, pour que cette dynamique destructrice, soit enfin renversée ?

Pour plus d’information, voir le rapport 08-239 (page 17) de la CP du 27 mars 2008

Publié dans Affaires régionales

Commenter cet article